Dégustations Thé puerh

Bulang Shan 2006 de Camellia Sinensis

bulangshanVoici une première tentative de dégustation d’un thé. J’en bois depuis plusieurs années mais l’idée de prendre des notes de mes dégustations ne fait pas partie de mes habitudes. Va-t-elle le devenir ? Je ne sais pas… Et je ne sais pas du tout quelle approche vais-je prendre si je me décide à le faire. Bref, voici donc la petite fiche :

Informations et provenance: le Bulang Shan 2006 est un puerh provenant probablement du Yunnan en Chine. Malheureusement, je n’ai pas plus d’informations puisque ce thé n’est plus vendu chez Camellia Sinensis à Montréal (donc la page a été retirée).

Détails d’infusion: eau filtrée à 95 degrées Celsius, 5 grammes de thé, fait dans un gaiwan avec un rinçage. Première infusion à 20-25 secondes; 2e infusion à 10-15 secondes; 3e infusion à 20 secondes, 4e et +, j’ajoute 20 secondes.

Vue : provenant d’une galette de thé, je vois un peu des feuilles ondulés qui ont été mises ensemble. Les couleurs des feuilles varient entre le brun très foncés à une couleur plutôt beige. Une fois infusée, la liqueur est d’un jaune-beige très doux pour aller vers un jaune dorée vers la 3e infusion.

Odeur: avant l’infusion, je perçois une odeur de fumé et minéral. Après un première infusion, l’odeur du fumé est là mais je perçois également une odeur camphrée.

Goût: on aurait dit qu’on aurait mis le thé sur du bois brulée! Il y a également un gout de sucrée et végétale (pois mange-tout?)

Texture: hum… Il est à la fois fluide et épais et les arômes restent un peu dans la gorge. Par la suite, il y a un arrière-goût un peu désagréable de métal et qui assèche la bouche. Cela s’estompe un peu vers la 3e infusion où il devient un peu plus fluide.

Conclusion: à la base, je ne suis pas friande des thés fumés. Lors de mon achat, on m’avait prévenu de ce détail mais je me disais qu’il fallait bien que je l’essaye pour m’y adapter et peut-être même l’aimer. Malheureusement, malgré une petite note sucrée et végétale, l’aspect fumé de ce thé est bien dominant. Je conseille donc ce thé à ceux qui aiment les thés fumés et/ou à ceux qui veulent s’initier aux puerh.

Mon vote :

Vous pourriez également aimer

  • Savourer le thé
    4 mars 2014 à 11:58

    Bravo pour ce premier test de thé, il est bien structuré et intéressant.
    Un petit détail, il s’agit de degrés celsius et non Farenheit plutôt?

    • ilmariel
      4 mars 2014 à 12:10

      Merci! Je me suis basé sur ce que j’ai vue sur le Web et effectivement, c’est en Celcius. Je l’ai corrigé! :duh: Mais, je ne sais pas encore si ça va devenir mon « template » de base pour écrire mes dégustations. :nerd:

  • Audrey
    4 mars 2014 à 15:36

    Contente de lire ton premier test et pour une première, c’est une très belle réussite. Le test est détaillé et on a presque l’impression de boire ce thé avec toi 😉

    • ilmariel
      4 mars 2014 à 15:40

      Merci ! ^_^ C’est encourageant de lire des commentaires comme les votres!