Dégustations Thé wulong

Dong Ding (Mme Lin) de Camellia Sinensis

Théière et feuilles de Dong Ding

Théière et feuilles de Dong Ding

Après de bons feeds-back sur Twitter et sur ce blogue à propos de ma première dégustation notée, je vous présente la 2e dégustation que je fais il y a quelques jours 1. Si le puerh a été très facile à décrire, je dirais que ce wulong m’a donné un peu plus de « challenge ». 😛

Informations et provenance: Acheté chez Camellia Sinensis, il s’agit d’un wulong cuit au charbon qui provient de la montagne Dong Ding à Taïwan.

Détails d’infusion: J’ai utilisé ma théière yixing pour cette dégustation. Eau filtrée à 95 degrées Celcius, 5 grammes de thé, rinçage des feuilles d’abord puis première infusion à 30 secondes. La 2e fut infusée pendant 20 secondes, la 3e à 20 secondes puis j’ai ajouté 20 secondes à chaque fois. Au total, j’ai fait 5 infusions (en faite, jusqu’à ce que mon thermos d’eau chaude soit vide!).

Vue: en regardant de près, on remarque des feuilles roulés de couleurs vert-brun avec quelques brindilles. Puis au moment de la première infusion, elles se déroulent lentement et la liqueur prends un jaune très déclicat. La couleur s’accentue davantage au fil des infusions, devenant un jaune doré.

Odeur: au moment d’ouvrir le sac, une odeur de céréales et de miel monte lentement vers mon nez. C’est une odeur agréable et douce. Ensuite lors de l’infusion, je perçois des notes florales (mais lesquelles? :what:). Mais, ces notes s’estompent au fur et à mesure que j’infuse, laissant place à une odeur de miel.

Goût: très délicat et à peine perceptible lors de la première infusion. Je dois boire plusieurs gorgées afin de le détecter. Un mot me vient à l’esprit : biscuits. Lors de la 2e infusion, le goût est encore délicat mais je perçois des notes de miel. Cependant, à partir de la 3e infusion, le miel disparait au fur et à mesure pour faire place aux céréales et aux notes biscuités.

Texture: bien rond. Il n’y a pas vraiment d’arrière-goût lors des deux premières infusion et on aurait du miel chaud qui passe bien dans la gorge. Par contre, j’ai été bien surprise de détecter à partir de la troisième infusion quelque chose un peu épicée en arrière-goût. Ce n’était pas désagréable. ^_^

Conclusion: il se boit très bien mais petite déception au niveau du goût car il est très délicat et il faut vraiment porter attention aux odeurs, au goût et même à la texture qui change d’une infusion à l’autre (particularité des wulongs). Malgré ce défaut, j’ai remarqué qu’en le buvant tiède, c’était comme si le goût revenait. Je le recommande donc à ceux qui veulent vraiment prendre le temps de boire un bon thé.

Mon vote :

Notes

  1. plus précisément le 5 mars 2014

Vous pourriez également aimer

  • Savourer le thé
    10 mars 2014 à 11:53

    Ce second test montre un talent certain 😉 et donne envie de lire le prochain.
    Concernant la différence de goût entre les infusions, c’est tout ce qui donne le charme de ces thés.

    • ilmariel
      10 mars 2014 à 11:59

      Merci pour tes commentaires! J’ai commencé à m’intéresser aux thés grâce aux wulongs à cause de la complexité. 🙂