Boutiques & Salons de thé Dégustations Thé wulong

Hualien 1987 de Camellia Sinensis

Je reprends peu à peu mon blogue de thé. Les derniers mois ont été assez occupés et récemment, je suis allé au Massachusetts (Boston et Salem) avec mon conjoint. J’ai tenté de trouvé des endroits intéressants pour l’achat de thé mais rien ne me satisfaisait. Pour les intéressés, il y avait Tealuxe (Cambridge) où l’on vend majoritairement du thés aromatisés et des accessoires de base et il y avait même un David’s Tea à Boston. Cependant, le meilleur thé glacé que j’ai bu est au Petsi Pie Cafe sur la rue Putnam à Cambridge. 1

Je reprends aussi la dégustation peu à peu. En fin de semaine dernier, je suis allé chez Cha Yi à Gatineau avec des amis et je me suis permis un gong fu cha. J’aurais pu prendre des notes du wulong de Taïwan que je buvais, mais le plaisir était orienté vers la discussion et la découverte de ce breuvage pour l’un du groupe!

Ceci dit, ce que je vous propose comme article, est une dégustation que j’ai fais l’hiver dernier: le Hualien 1987.

Date de dégustation: mars 2014

Informations et provenance: Ce n’est pas un puerh mais bien un wulong vieilli qui date de 1987. Il provient de Taïwan et je l’ai acheté chez Camellia Sinensis.

Détails d’infusion: eau filtrée à 95 degré Celcius, théière yixing et 5 grammes de thé. Première infusion à 30 secondes; 2e et 3e infusion à 20 secondes; 4e infusion à 40 secondes et la dernière à 1 minute.

Vue: Les feuilles brunes sont roulés et torsadés d’une façon assez étrange. Une fois infusée, sa couleur passe d’un jaune très clair à un orange ambré vers la 3e infusion pour ensuite reprendre sa couleur initiale au 4e et 5e infusion.

Odeur: En ouvrant le sac, il y a une odeur sucré de biscuits et d’orge. Au moment de la première infusion, c’est l’orge qui domine. Mais tout comme un bon wulong, il change aussitôt et dès la deuxième infusion, l’aspect sucré domine avec des notes de pâtes d’amandes et un p’tite odeur de boisé. La troisième infusion est tout aussi intéressante avec toujours des notes sucrées et boisée mais, surprise, je perçois également des odeurs épicées. Elles deviendront dominantes pour les 4e et 5e infusions alors que les odeurs sucrées et boisées disparaitront au fur et à mesure.

Première infusion du wulong vieilli Hualien 1987.

Première infusion du wulong vieilli Hualien 1987.

Goût: La première infusion est fruité (prunes) pour ensuite percevoir un goût biscuité voire même crémeux. Ensuite, avec la 2e infusion, l’aspect sucré a disparu mais le goût biscuité est toujours présent avec de l’orge cuit. Ce dernier persistera à la 3e infusion, faisant même disparaitre le goût sucrée, et deviendra plus doux vers les dernières infusions. Je note également que vers la 3e ou 4e infusion, une épice douce mais qui ne deviendra pas dominante. Enfin, la 5e infusion est décevante car c’est tout le coté boisé qui reste en bouche et je cherche encore le goût sucré!

Texture: Même s’il passe bien en gorge, il y a un petit quelque chose qui m’agace. J’ai noté « un p’tit quelque chose de cuit ». Plus loin, je fais mention que c’était comme si j’avais quelque chose de cuit dans la bouche et cette impression est resté pour les 3 premières infusions. À relire mes notes, je pense que c’était inconfortable comme texture.

Conclusion: j’ai dégusté ce thé avec mon conjoint. Nous avons trouvé que c’était le wulong le plus étrange tant par son odeur que par son goût. Quant à moi, ce fut une expérience qui aurait pu être agréable si ça n’aurait pas été sa texture bizarre! Enfin, je recommande ce thé à ceux qui cherchent veulent vivre une expérience hors de l’ordinaire.

Mon vote :

Notes

  1. Et j’en ai bu beaucoup!

Vous pourriez également aimer

  • Audrey
    1 août 2014 à 11:54

    Contente de lire un nouvel article 🙂
    D’après ta description très complète, ce thé me semble intéressant.
    Tu m’as intriguée avec ton impression d’avoir quelque chose de cuit en bouche.
    J’attends avec impatience de nouveaux articles.

    • ilmariel
      1 août 2014 à 12:21

      Merci! 🙂
      Ce thé est intéressant car il est différent de ce que j’ai bue. Par contre, je pense que ce « quelque chose de cuit en bouche » m’a un peu dérouté!! lol Mais bon, faut pas oublié que les wulongs sont assez complexes et peuvent nous surprendre! 😉

      • Savourer le the
        1 août 2014 à 17:23

        Oui comme Audrey, ça fait plaisir de te litre de nouveau. Certains oolong ont en effet un goût cuit, un goût pyrogène. Il faudrait que tu en testes d’autres avec cette caractéristique

        • ilmariel
          1 août 2014 à 18:33

          Merci c’est encourageant! 😉
          As-tu des suggestions de thé que je pourrais essayé dans le genre du Hualien 1987? De mémoire, je ne pense pas en avoir dans ma collection! lol