Dégustations Thé noir

YingDe de Lu Shan

Récemment, j’ai reçu un gros colis de la part de Christelle de la TeamTeaAddicts (sur Twitter). Il s’agissait d’un échange de thés entre elle et moi qui avait été prévu depuis des mois. J’en ai fait un article de présentation que vous pouvez lire ici. Donc aujourd’hui, avec une température plutôt fraîche, je vous présente la dégustation de l’un de ces thés qu’il y avait dans cette boîte : il s’agit du YingDe.

Informations et provenance
Le YingDe est un thé noir 1 de la région de Guang Dong en Chine. Ce thé a été acheté par Christelle chez Lu Shan (Grenoble et Chambéry en France) et il faisait partie de notre swap.

Détails d’infusion
Eau filtrée à 95 degrés Celsius, théière Kuaike (150ml) 2 et trois grammes de thé. L’infusion se présente ainsi : 15 secondes pour la première; 2 fois à 20 secondes (deuxième et troisième), 40 secondes pour la quatrième et la dernière à presque une minute.

Vue
Ce thé présente de longues feuilles torsadées, longues et d’un brun foncé presque noir (niveau d’oxydation élevé). Ensuite une fois infusées, les feuilles se déroulent très lentement et la liqueur prend une teinte caramel au départ pour devenir ambré dès la troisième infusion. Cependant, vers la quatrième et la cinquième infusion, elle perd son côté vif et présente une couleur plutôt terne.

Odeur
Dans le sac, c’est une senteur très douce, fraîche et fruitée que je perçois. Une fois infusée, ce sont les fruits cuits (rouges?) qui prennent le dessus et dominent tout le long de la dégustation. À vrai dire, l’odeur ne change pas vraiment, mais il y a tout de même une présence, vers la troisième infusion, d’un arôme sucrée (pâtissière?). Par contre, elle tend à diminuer vers la quatrième infusion pour devenir quasi inexistant à la cinquième infusion.

Goût
La première infusion manque de goût. Est-ce moi qui ai fait une erreur technique? Je verrais en la dégustant à nouveau avec un gaïwan. Néanmoins, c’est sucré (chocolat), un peu malté et les amandes sont présents. C’est délicat. Ensuite, les noix et les amandes prennent plus de place dès la deuxième infusion et font presque disparaître le goût sucré. Je goûte également à de l’orge, présente jusqu’à la quatrième infusion, mais ce n’est pas dominant en bouche. Par contre, il y a une petite déception : le thé ne goûte presque plus rien à la quatrième infusion. J’ai tenté une cinquième infusion à presque une minute et je l’ai à peine avalée…

Texture
Il n’y a pas beaucoup d’astringence. C’est délicat et léger. Un thé bien équilibrer malgré le manque de longueur. Cependant, je remarque que ma bouche s’assèche rapidement au fur et à mesure de la dégustation.

Conclusion
Comme je viens de le mentionner, c’est un thé équilibré dont le goût ne change pas beaucoup. Je crois que c’est le genre de thé que j’offrirais à un débutant qui voudrait l’évaluer. De plus, j’aime beaucoup le goût des noix et des amandes que j’ai perçu lors de ma dégustation. C’est très rare, à mon avis, de le trouver de façon naturelle. Enfin, c’est un thé qui pourrait se boire quotidiennement.

Mon vote :

Notes

  1. On le présente comme étant un thé rouge aussi
  2. Je ne suis pas sûre du nom de cette « chose ». J’avais acheté cette théière chez Sebz à Québec et ils la présentent ainsi. Si vous avez le vrai nom, merci de me le dire!

Vous pourriez également aimer