Dégustations Thé noir

Gazelle d’Envouthé & Georges Cannon

feuilles de thé

Nous sommes le 8 décembre, et même si le soleil tente de se pointer à Montréal, l’hiver approche. Bon ok, y’a pas encore de neige! Mais aujourd’hui, oublions cela pour le temps d’une dégustation, car Christelle m’a envoyé un thé qui rappelle la chaleur de l’été! 😉 Une création d’Envouthé et de Georges Cannon qui se nomme « Gazelle ».

J’ai eu la chance de déguster une création d’Envouthé il y a quelques jours, mais cette fois-ci, je vais également découvrir la maison de thé Georges Cannon. L’histoire de cette compagnie commence en 1898 : monsieur Cannon, un Anglais marié à une Française, crée sa société d’importation de thé de haute qualité. En 1970, la famille Scala reprends la maison et parcours l’Asie à la recherche de plantes exceptionnelles et développe également des thés parfumés à partir d’arômes naturels.

Donc, Envouthé s’est associé à la maison de thé Georges Cannon pour créer ce mélange, Gazelle. Il s’agit d’un thé noir avec de la fleur d’oranger, de la rose et des morceaux de pistache. Il y a également des pétales de fleurs de souci. Le visuel de cette création est vraiment magnifique! 😀 Au nez, je sens surtout la fleur d’oranger et un peu les pistaches, mais c’est délicat. À la fin de l’infusion, l’odeur disparaît un peu pour faire rehausser celui des pistaches.

Le tout est infusé dans ma petite théière en verre, à une eau à 90 degrés Celsius pendant 4 minutes. Il y a une odeur florale de rose et de fleur d’oranger qui se diffuse aussitôt près de moi. C’est doux et délicat. L’eau prend une couleur très brun caramel pour devenir au final très ambrée.

Côté dégustation, je goûte parfaitement les pistaches. Il y a un arrière-goût de rose et de fleur d’oranger qui vient se mêler, mais sans prendre le dessus. C’est bien équilibré alors qu’on sait qu’en général, la rose et la fleur d’oranger sont assez fortes en goût. C’est aussi léger comme il coule bien en gorge. Cependant, je ne goûte pas à cet aspect gourmand dont parle Envouthé dans sa présentation, peut-être ce sont les pistaches qui apportent cette petite touche sucrée, mais pour ma part, c’est très peu présent.

[Plus tard…] À force de le déguster, le goût de la rose et de la fleur d’oranger reste en bouche, ce qui vient cacher un peu les pistaches. Il y a aussi un peu d’amertume. Je tenterais de le faire infuser à 3 minutes.

Merci Christelle pour cette découverte! 😉

Mon vote :

Vous pourriez également aimer