Opinions & Réflexions

Journée internationale du thé: ma réflexion

Cueillette de thé

En cette journée internationale du thé, mon idée de départ était de présenter un thé provenant d’un terroir peu connu. J’ai fait quelques recherches sur le Web pour le présenter. Mais finalement, je me suis dit que je serais plus à l’aise d’écrire de réflexion sur ce que représente pour moi cette journée. J’ai donc recommencé mes recherches et voici ce que dit Teafarm à propos de cette date :

Since its inception on December 15th 2005, International Tea Day has been celebrated around the world with the intention of bringing awareness to the impact of the global tea trade on workers, small growers and consumers around the world. As the tea industry continues to experience tremendous growth, it is important that traditions, quality and meaning are not lost.

Bref, si l’on traduit en français : depuis 2005, la journée internationale du thé est célébrée partout dans le monde dans le but de sensibiliser l’impact qu’a le commerce du thé sur les travailleurs, les petits producteurs et les consommateurs du monde entier. Comme l’industrie du thé continue à connaître une croissance exceptionnelle, il est important que les traditions, la qualité et le sens ne soient pas perdus. 1

Donc pour moi, il est important de souligner cette date pour diverses raisons que je vais expliquer. D’abord, ces travailleurs inconnus font une tâche exceptionnelle de cueillir le thé dont nous buvons chaque jour. Et ils le font bien souvent dans des conditions de travail qui ne sont pas nécessairement équitables et très justes. Je pense à eux et je lève ma tasse de thé pour le courage de ces personnes.

Et puis, il y a ces vendeurs. Ceux qui voyagent pour dénicher les meilleurs thés du monde. Ceux qui sont soucieux d’offrir des thés de qualités à leurs clients. C’est grâce à eux si j’ai pu apprendre sur le monde du thé, à déguster d’excellents thés et à découvrir de nouveaux terroirs. Je les remercie de nous permettre de déguster ces thés, de partager ces connaissances et ces expériences de dégustation.

Enfin en tant que consommatrice, je suis fière de boire le deuxième breuvage le plus bu au monde. Avec le temps, j’ai pu connaître des gens formidables. Grâce à eux, j’ai pu échanger des connaissances et apprendre sur le monde du thé. J’ai également eu des moments de plaisirs, de discussions et d’échanges sur ce sujet. Merci à ces personnes pour ces partages et ces échanges, verbaux ou par écrits. Ils ont été très instructifs et je sais que ce n’est pas terminé.

Lorsque j’ai commencé à consommer le thé d’une façon plus sérieuse, je ne me doutais pas que cela allait m’apporter dans ma vie personnelle. Je garde en moi d’excellents souvenirs de ces échanges avec mes amis, mes contacts et mes connaissances. Mais je garde aussi des souvenirs de zénitude où le thé a été mon compagnon pour ces moments. 2

Alors voilà ce que représente pour moi le 15 décembre, journée internationale du thé. Une journée où je remercie toutes ces personnes de l’industrie du thé, car c’est grâce à eux si je peux consommer ma dose quotidienne de thé!

Crédit photo: highnesser

Notes

  1. Traduction libre
  2. Petite anecdote : pour le NaNoWriMo, j’aime écrire en buvant des litres de thés!

Vous pourriez également aimer

  • Hécate Lomëwen
    15 décembre 2015 à 10:49

    Je pense qu’on est beaucoup de la #TeamTeaAddicts à pouvoir dire à peu près les mêmes choses. A partager les mêmes valeurs.
    Un joli texte, très juste, qui nous fait réfléchir à ce qu’il y a au delà de la tasse : de l’Humain.

    • Rachel
      15 décembre 2015 à 11:37

      Merci pour ton commentaire! 🙂

  • Sayamakaori de Hiruma Yoshiaki - Du thé... et un dragon!
    15 décembre 2015 à 14:56

    […] et c’est la journée internationale du thé. Plus tôt ce matin, j’ai publié une réflexion sur ce que représente cette date pour moi. Je vous invite à le lire, si ce n’est pas fait. […]

  • Nathalie
    16 décembre 2015 à 02:53

    Merci pour cet article, on oublie souvent tout le chemin qu’ont parcouru les feuilles avant d’arriver dans notre tasse et de s’interroger sur les conditions dans lesquelles elles ont pu être récoltées.

    • Rachel
      16 décembre 2015 à 09:10

      Merci pour votre commentaire! 🙂
      En effet, c’est bien beau de déguster le thé mais il ne faut pas oublier ces gens-là!