Dégustations Thé vert

Yumewakaba de Hiruma Yoshiaki

Dégustation d'un sencha.

Jour 9 du calendrier de l’avent. Aujourd’hui, c’est un thé vert japonais de monsieur Hiruma Yoshiaki que je vais déguster. Oui, un autre! Christelle m’a glissé un autre thé à essayer de ce producteur et j’avoue avoir hâte, car j’avais bien aimé le kukicha. Celui-ci, c’est un fukamushi sencha.

Informations et provenance
Kossé ça? 1 Le kukamushi sencha, est un sencha dont l’étuvage (cuisson à la vapeur) a été prolongé. Le résultat donne un thé plus doux, plus prononcé d’un sencha classique, et beaucoup moins astringent. Cependant, les infusions doivent être rapides et la liqueur trouble est le résultat des feuilles brisées de ce thé. Celui que Christelle m’a envoyé se nomme « Yumewakaba ». Si vous êtes intéressé de connaitre l’histoire de ce procédée, je vous invite à lire cet article.

Détails d’infusion
J’ai utilisé la technique du senchado avec une théière kyusu d’environ 230 ml. La température de l’eau était à 70 degrés Celsius et j’ai mis 5 grammes de thé. La première infusion a duré 45 secondes; la seconde à 20 secondes; la troisième à 45 secondes; la quatrième à 1 minute puis, une dernière infusion à 1 minute 30 secondes.

Avant l’infusion
La couleur de ces feuilles, d’un vert foncé, est magnifique. À l’oeil, je peux vous dire que c’est une excellente qualité. Les feuilles sont en forme d’aiguilles, très fines. Il y a aussi des feuilles hachées ou bien brisées. Dans le sac, étrangement, je sens les noix (!), mais lorsque je le verse dans ma coupe de verre pour le regarder, je sens plutôt les fleurs (osmanthus?) avec une pointe sucrée.

Première infusion
Évidemment comme tous verts japonais, dès que ça infuse, les feuilles forment une pâte. Elles se déroulent un peu et l’on peut voir que la plupart des feuilles ont été hachées. La liqueur est jaune-vert et c’est assez brouillé au point où je ne vois pas le fond de ma coupe. L’odeur est sucrée (maïs et pois mange-tout) et herbacée 2. Quant à son goût, je sens qu’il n’a pas pleinement offert toutes ses saveurs, car il goûte encore l’eau. Néanmoins, je goûte aux herbes avec une petite pointe salée et il est très crémeux (lacté) en bouche.

Deuxième infusion
Les feuilles ne changent pas. Cependant, la liqueur prend une teinte d’un très beau vert émeraude. Bien sûr, à cause des feuilles brisées, cela reste brouillé. Ensuite, l’odeur sucrée a disparu pour faire place à une odeur dominante des herbes. Et même en le dégustant, c’est assez présent, mais je perçois également une pointe florale qui vient adoucir le côté salé. La texture est agréable, mais il y a présence d’astringence.

Troisième infusion
Celle-ci ne change pas réellement de la deuxième infusion. Par contre, j’observe que la liqueur a pris une teinte vert plus foncée et lorsque je déguste, il commence à perdre sa texture crémeuse et présente plus d’astringence.

Quatrième infusion
L’infusion prend une teinte jaune-vert et au niveau du goût, il commence à perdre de ses saveurs…

Conclusion
C’est un excellent sencha et il est de très bonne qualité. Je me suis rendue à cinq infusions, mais la dernière ne goûtait plus réellement même si je percevais les mêmes notes en bouche. J’ai adoré son aspect crémeux et cela m’a un peu surprise de le percevoir dans un thé vert japonais alors qu’en général, je les trouve plus amers. Mais maintenant, je sais qu’il est possible de déguster des thés verts japonais plus doux. Merci Christelle pour cette découverte! ^_^

Mon vote :

Notes

  1. « Qu’est-ce que c’est? »
  2. Cependant, je n’arrive pas à savoir de quoi il s’agit et ça m’énerve parce que j’y ai déjà goûté!

Vous pourriez également aimer

  • Hécate Lomëwen
    10 décembre 2015 à 05:49

    Tu me donnes vraiment très envie de les tester enfin ces thés !
    Bon, là c’est pas trop le moment, mais j’essaierai d’y penser après les fêtes.

    • Rachel
      10 décembre 2015 à 08:59

      Ils sont vraiment très bons! Mais je te conseille de prendre le temps de les déguster 😉